Joie et Instant présent, enchantée ! …mais où êtes-vous ?

images

 

 

Voici 2 termes grandement utilisés dans le développement personnel et la spiritualité. Sûrement parce qu’ils sont essentiels à une vie épanouie !

.

Voici 2 expériences profondément imbriquées !

.

Ca vaut la peine d’en parler, de les évoquer, d’éclaircir… car tout le monde les connaît. Ces expériences sont à la portée de tous et pourtant ont dirait qu’elles sont souvent perdues et deviennent l’objet d’une quête.

.

Des buts ? Des guides ?

.

C’est une tendance dans le milieu du bien-être de parler de Joie et Instant présent comme des buts. Ça en fait, pour le coup, 2 très bons guides de vie ! Moi même suis souvent en train d’inviter les gens à renouer avec ces expériences. En contrepartie, en tant que guides, ces deux amis peuvent devenir lointains et extérieurs, rares et impressionnants, artificiels et dénaturés de leur simplicité !

.

Si on pousse un peu plus loin, tout ce qui est raison d’une quête peut aussi devenir source de manque.

.

Mais nous avons de la chance car M l’instant présent est toujours là !!!! Il n’est jamais loin ou inaccessible !

.

hi-i-m-new-here

.

Mme la Joie, à sa façon, est parfois moins imposante ou plus discrète avant d’être touchée, mais elle y est aussi et c’est ce que je vous propose de découvrir par cet article !

.

J’ai commencé à aborder dans « la guérison est dynamique », la notion de résultat. Le fait qu’il n’y ait pas vraiment de point d’arrivée, un endroit final, définitif où tout va bien. Je parle de l’importance du mouvement, de la dynamique de la vie… Je pourrais vous dire que c’est le chemin qui compte et non pas l’arrivée mais si je suis encore plus précise ce qui compte c’est l’endroit où vous êtes là, maintenant ! C’est le seul endroit à partir duquel vous pouvez agir ! C’est le seul endroit où vous pouvez vivre !

.

Cela ne vous empêche absolument pas d’avoir des objectifs. Si votre objectif est arriver en haut d’une église, sonner la cloche et réveiller le village, faut commencer par trouver l’église, les horaires de fermeture et ouverture, prévoir de boule quies, enfin… Il faut partir d’où vous êtes et être là à chaque pas, sinon, ça ne sert à rien…

.

Ceci se résume en 2 points :

.

Même si vous avez des objectifs lointains et que vous croyez que c’est eux qui vont vous rendre heureux…

.

1 – c’est dans l’instant présent que vous pouvez agir

Et cette action peut être autant travailler pour votre projet que vous ménager les temps de repos, dormir si vous avez sommeil, faire des courses pour manger plus tard s’il est nécessaire d’anticiper ou vous distraire et vous amuser quand vous en avez besoin ou envie ! .

2 – C’est dans l’instant présent que vous pouvez être heureux et non pas le jour X

Donc, appréciez ces instants…

Appréciez le sommeil réparateur ou votre énergie au moment où vous êtes en action par exemple…

.

Que votre vie ne soit pas le projet mais le point où vous êtes, là !

.

Rappelez vous que vous n’avez pas d’autre chose que l’instant présent. Vous n’êtes pas ailleurs, ni demain, ni hier… C’est aussi simple que ça… donc, soyez là.

.

C’est à la fois si simple et aussi complexe car pour parler de l’instant présent il est important de tenir compte du Passé et de l’Ego.

.

Araaaa ! Bienvenu à ce dernier !

.

Notre ami l’Ego c’est le véhicule qui va nous permettre d’entrer dans l’expérience que la Vie présente ou c’est celui qui va s’opposer, résister, rester à côté, essayer de l’empêcher, jusqu’à se battre contre elle (et contre tout, d’ailleurs !).

Não-quero-e1381322045710

.

L’égo et le passé sont aussi profondément imbriqués et se font incontournables pour la question de l’instant présent. Vous pouvez vous référer à l’article « vivre avec ses ressources » pour mieux comprendre la digestion des traumas du passé.

.

Donc, notre ami l’Ego a un passé ! Et selon ce passé il est plus ou moins confiant, tranquille, en colère ou même en renoncement à revivre certaines expériences… Oui, il essaye de faire barrage, ce qui malheureusement n’empêchera pas la Vie d’agir. Surtout, elle la Vie, si pleine de créativité ! Elle joue même à déguiser des expériences dans un premier temps pour que l’Ego soit attiré… pour l’inviter à revivre doucement ou brusquement ce qu’il craint et peut-être sortir de son pessimisme, qui sait ? La Vie est mystérieuse et surtout, c’est une vraie coquine ! On n’y peut rien !

.

Et le pauvre Ego incompris est parfois extrêmement déstabilisé par ces changements. Petit devant la Vie, il est capable de dès qu’il trouve un peu de bonheur, en faire une formule mathématique pour être sûr de pouvoir le recréer. Par exemple : soleil + glace = bonheur ; mariage + enfant = bonheur; vacances + pays exotique = bonheur.

.

Voyez comment il peut s’éloigner de l’instant présent… Ce qui a donné un certain plaisir aujourd’hui n’en donnera pas forcément le même demain.

.

(Méfiez vous des affiches dans le métro ;))

.

Je suis très copine avec l’égo, j’ai beaucoup d’affection pour lui. Même si on en dit du mal parfois, dans cette histoire, c’est lui qui a le plus besoin d’amour. Blessé, jugé ou en manque d’estime il se réveille tout grand, tout gonflé et veut se bagarrer avec tout le monde… Il veut réclamer ses droits, il cherche le coupable… c’est l’horreur ! En plus, quand il ne trouve pas de coupable ou quand il ne veut pas blâmer ses proches, qu’est-ce qu’il trouve à faire à votre avis ? Il s’élis lui-même le coupable de tout ! Et là, en croyant libérer les autres, en prenant tout sur lui il devient immense et chiant !

.

Par contre quand l’Ego commence à être entendu, comme tout être humain, il va crier moins fort… il commence à changer. Quand il est considéré dans sa douleur, quand il est compris dans ses stratégies contre ces mêmes douleurs il se détend. Et quand il est aimé, alors là, il peut être votre meilleur ami. Il devient généreux, il vous défend dans le monde si besoin et il peut aussi se faire tout transparent pour laisser place aux partages du cœur !

.

Intéressez vous vraiment à votre ego car de plusieurs manières c’est lui qui va faire barrage à l’instant présent. S’il s’est donné pour mission, bravement ou moelleusement de vous empêcher de revivre une blessure du passé, il va vous empêcher d’être là, aujourd’hui, de vous donner à vivre vos expériences comme elles se présentent ainsi que de vous en créer des nouvelles !

.

Tourné vers le Passé, vers une quête de réparation et de justice il aura du mal avec le mouvement invariable de la Vie ! En quête de son plaisir contrôlé, il passera à côté de la Joie car elle se trouve dans l’Instant présent !

.

Alors la partie la plus délicate de cet article c’est la rencontre avec la Joie. Car je n’aimerais pas vous créer une attente en vous disant où elle se trouve. D’ailleurs je ne peux pas vous garantir qu’elle va se trouver pour vous au même endroit où je l’ai rencontré. Et en même temps je n’arrête pas de vous souffler à l’oreille qu’elle est là, dans le moment présent. J’aimerais vous sensibiliser à vivre votre vie aujourd’hui. Tout en sachant que ceci peut représenter traverser un moment de tristesse, de deuil, de perte, etc. Mais la Joie naît d’être là, de la trouvaille.

.

La Joie dépasse les faits.

.

La Joie n’est pas conditionnée à un acquis matériel, à une relation heureuse, à une fête, ou à des vacances. Ce n’est pas comme le plaisir. Elle découle de l’expérience d’ETRE !

.

Par exemple… C’est tout ce que vous souhaitez d’un amoureux non ? Qu’il SOIT LA pour vous quoi qu’il arrive, quoi que vous portez, quoi que vous vivez ? Ce n’est pas ça l’amour inconditionnel dont rêve tout le monde ? Ce n’est pas ce qui nous met en extase dans l’amour ?

.

Oui, le « moi » aimé est en extase. Tout le monde a déjà été amoureux au moins un instant pour le savoir. Vous avez connu au moins une fois, la légèreté et la puissance d’être « in love » ?

.

Si j’ai cité la quête dans la relation amoureuse c’est pour amener l’image de cette présence inconditionnelle souvent cherchée par quelqu’un d’extérieur. C’est ce que vous êtes amené à créer de vous à vous, en étant là pour vous, dans l’instant présent… une relation d’amour, de présence, d’auto-accompagnement… d’être ! Ceci n’exclut pas les autres. Je ne dirait jamais « il faut apprendre à être seule avant d’être avec les autres » Non !! Je vous dirai « apprenez à être avec vous-même en toutes circonstances ! »

.

La Joie est une expérience de l’être. Et pour Être… bienvenu dans l’instant présent !

.

Il y a des instants présents qui ne sont pas du tout joyeux ! Nous sommes tous d’accord là dessus ! Sans citer des exemples, nous avons tous connu des épreuves et nous sachons aussi les choses très dures qui existent dans notre monde.

.

Alors…

Être avec soi quand c’est dur à l’extérieur. Être avec soi quand l’être aimé manque. Être avec soi après s’être perdu. Être avec soi avec soi quand tout va bien. Être avec soi quoi qu’il arrive…

Être avec soi…

Être soi

Être

.

La Joie pointe au moment de la retrouvaille. Le moment où vous êtes 1. Et c’est pour ça qu’elle est si imbriquée au moment présent.

.

Elle est aussi cousine de la sérénité et de la paix… on n’a même plus besoin de parler de lâcher-prise !

.

Bonnes fêtes !

2 Comments
  • barbara vogeleer
    décembre 10, 2015

    Merci pour ce bel article Lena !! C’est bon de se souvenir de l’importance de quelque chose de simple : être avec soi ». Ca rassure de savoir que je suis en fait toujours accompagné de moi-même si je veux.

    Merci beaucoup 🙂

  • Barjou Catherine
    décembre 12, 2015

    Merci Leina; c’est limpide et cela fait du bien de te lire.

    Je pense souvent à toi. À très vite j’espère

    Bonnes fêtes à toi

    Bien amicalement

Leave a Reply